Traitements de surface de pièces mécaniques

Anodisation

L’oxydation naturelle incontrôlée des pièces en aluminium ne forme pas de barrière étanche. Avec l’anodisation, on crée une barrière étanche. L’opération consiste à plonger une pièce en aluminium dans un bain qui va permettre la synthèse d’un oxyde d’aluminium en surface de la pièce. Ainsi, la pièce présente une meilleure résistance à l’usure, à la corrosion et à la chaleur.

Cadmiage

Le cadmiage est un dépôt électrolytique appliqué directement sur l’acier, la fonte, les alliages d’aluminium et les alliages cuivreux qui permet d’augmenter la résistance à la corrosion. En voie de disparition dû à la présence de métaux lourds dans le procédé de mise en œuvre.

Chrome dur

Le chromage dur est un dépôt électrolytique appliqué directement sur l’acier, la fonte, les alliages d’aluminium et les alliages cuivreux, avec une épaisseur assez forte (de quelques micromètres à quelques dixièmes de millimètres) pour profiter des propriétés remarquables du chrome dont la résistance à l’usure dans des applications mécaniques où les conditions de frottement sont sévères. En voie de disparition dû à la présence de métaux lourds dans le procédé de mise en œuvre.

Delta-Seal®

Le DELTASEAL® est un produit organique utilisé comme revêtement de finition en couches minces. Il est composé d’un liant et de pigments très résistants auxquels peut être ajouté un agent lubrifiant permettant d’abaisser fortement le coefficient de frottement . Le dépôt peut être effectué au trempé, par centrifugation, ou par pulvérisation. Le dépôt est ensuite polymérisé dans un four à 180-220°C. Il permet d’augmenter la résistance à la corrosion d’un matériau et réduire le coefficient de frottement

Delta-Tone®

Le DeltaTone® est composé d’une résine organique contenant du Zinc et de l’Aluminium. Le dépôt peut être effectué au trempé, par centrifugation, ou par pulvérisation. Le dépôt est ensuite polymérisé dans un four à 180-220°C. Il permet d’augmenter la résistance à la corrosion d’un matériau.

Dacromet®

Le DACROMET® est un revêtement anticorrosion minéral à base de Zinc et d’Aluminium lamellaires dans une matrice d’oxyde de chrome. Le dépôt peut être effectué au trempé, par centrifugation, ou par pulvérisation. Le dépôt est ensuite polymérisé dans un four à 320°C, Au cause de la présence de Cr6 dans le procédé de mise en œuvre, ce traitement est progressivement remplacé par le GEOMET®

Etamage Stanal 400®

Traitement ayant pour but principal d’éviter le grippage entre deux pièces frottantes en alliage ferreux. Il consiste premièrement à déposer un revêtement constitué principalement d’étain, la diffusion des métaux d’apport est obtenue par un traitement thermique s’effectuant sous une atmosphère protectrice, à une température n’excédant pas 550 °C.

Galvanisation

La galvanisation à chaud au trempé consiste à revêtir et à lier de l’acier avec du zinc en immergeant l’acier dans un bain de zinc en fusion à 450 °C environ. On augmente ainsi la résistance à la corrosion d’un matériau. Le Zinc a une tendance anodique plus forte que l’acier et va donc s’oxyder à la place de l’acier qu’il protège.

Phosphatation

La phosphatation est une réaction chimique opérée au moyen d’un agent phosphoré qui permet la création de phosphate en surface de la pièce qui la protège contre la corrosion

Projection Thermique

Procédé qui consiste à projeter sur la surface du substrat des particules de poudre préalablement fondues. Les poudres viennent ensuite frapper le substrat et se souder entre elles à sa surface.

Revêtement PVD (nitrure de chrome, DLC)

Cette technique consiste à chauffer sous vide le matériau que l’on veut déposer. Les atomes du matériau à évaporer reçoivent de l’énergie calorifique qui provoque l’évaporation. Le matériau évaporé est alors recueilli par condensation sur le substrat à recouvrir. La couche mince déposée améliore la dureté ainsi que la résistance.

Xylan®-Xylar®

Xylan® est un revêtement à base de Téflon (PTFE) qui permet une amélioration des caractéristiques de frottement. Le revêtement est d’abord déposé sur le substrat puis cuit au four.

Zinc Lamellaire

Ce type de traitement est constitué de lamelles de zinc et d’aluminium dans une matrice inorganique. Le principe de protection contre la corrosion est celui de la protection cathodique. Le principe d’application est le suivant : application d’un film humide par trempé ou par pulvérisation, suivie d’une cuisson à 300 °C.

Zingage Electrolytique

Le zingage est un dépôt électrolytique appliqué directement sur la pièce qui permet d’augmenter la résistance à la corrosion.


De nombreux autres traitements peuvent être appliqués à nos pièces mécaniques.
Contactez nous pour en savoir plus.

Consultation

Vous cherchez à faire réaliser des pièces mécaniques sur mesure et en grande ou moyenne série?

Demander à être contacté