Traitement de surface

Améliorer la résistance d’une pièce en milieu corrosif par l’ ajout d’un revêtement sur la vis d’un relevage de dérive

Notre bureau d’études, rôdé à des prestations de conception ou de co-conception de pièces ou d’ensembles, a, pour un problème de relevage de dérive, proposé une solution  issues de nos savoir-faire en traitement de surface.

Client secteur du nautisme de plaisance.

Les plaisanciers de notre client,  l’un des leaders sur le marché du nautisme de plaisance, rencontrent des problèmes lors du relevage de la dérive de leur bateau. Ce problème fait l’objet de nombreux forums de discussion sur les sites dédiés au nautisme. D’après les discussions sur ces forums dédiés « seul un homme fort est en mesure d’assurer le relevage de la dérive ».

« Seul un homme fort est en mesure d’assurer le relevage de la dérive ».Forum de discussions

Problème rencontré

Le problème rencontré : un grippage dû à un effet de pile entre deux matériaux – bronze et inox – plongés dans l’eau de mer, milieu particulièrement corrosif qui demande de recourir à des expertises en qualité de filetage et en traitement de surface.

Proposition André Laurent: appliquer sur la vis un revêtement

Après échanges avec ce client, le bureau d’étude André Laurent a présenté une solution avec l’application sur la vis d’un revêtement pour isoler les deux matériaux et améliorer le coefficient de frottement.

Pour le traitement de surface, André Laurent a appliqué un des nombreux traitements disponibles et maîtrisés : anodisation, cadmiage, chrome dur, phosphatation, zingage électrolytique

Avantages de la solution

  • Couple matière adéquate = baisse corrosion galvanique
  • Grippage dû à un effet de pile entre deux matériaux plongés dans l’eau de mer (bronze et inox)
  • Maintenance réduite
  • Utilisation facilitée

Validation de la pièce forgée

Les tests effectués pour valider cette solution ont été réalisés par le client lui-même dans les conditions d’utilisation sur des bateaux écoles. Ils ont été concluants à la fois en termes de :

  • Maintenance considérablement réduite,
  • Utilisation facilitée donc praticable pour un plus large publique.

D’après les dires du client « un enfant de 10 ans est capable d’assurer le relevage de la dérive ».

« Un enfant de 10 ans est capable d’assurer le relevage de cette dérive! »Client

Des besoins spécifiques?

Consultation

Vous cherchez à faire réaliser des pièces mécaniques sur mesure et en grande ou moyenne série?

Demander à être contacté